Harry Potter & la coupe de feu

DSC_0203

 

Travail en vue pour ce mois de juillet et pour me détentre après de dures journées, il me fallait impérativement une lecture décontracte. J’ai donc opté pour le quatrième tome de la saga culte de J.K. Rowling : Harry Potter et la coupe de feu. Après une journée épuisante, je peux vour dire que c’était un vrai plaisir de retrouver cet univers si magique.

 

DSC_0176

 

  • Année de sortie : 2000
  • Thèmes : Polar – Suspense – Enquête – Thriller – Religion – Meurtres en série
  • Edition : Gallimard & Folio junior
  • 764 pages en poche
  • Prix : 13.30€ (poche)
  • Apprécié pour son suspense, ses personnages, son originalité, son scénario, son écriture

 

DSC_0192

DSC_0187

 

Mon avis : Ce tome 4 confirme ma fanatitude du monde magique de J.K.Rowling, cette auteure a vraiment une imagination débordante. Tout comme les trois tomes précédents, le scénario est très bien ficelé et original. Ce que j’aime particulièrement dans les livres, c’est découvrir des passages supprimés dans les films ; il y a tellement plus de détails et d’informations.

Harry Potter c’est l’arrivée et le départ de plusieurs personnages : aucune trace de Lupin dans ce tome, à mon grand regret ; néanmoins, on rencontre de nouveaux personnages comme Maugrey Fol Œil, Barty Croupton, Winky… Chacun a sa personnalité et tient un rôle précis. J’étais folle de joie de retrouver Dobby en cuisine à Poudlard, et triste qu’ils l’aient évincé du film. Sirius Black, très peu présent dans le film, intervient davantage dans le livre également.

Ce livre est riche en suspense ; même si je connaissais déjà l’histoire, l’auteure nous tient en haleine jusqu’au bout. On cherche désespérément qui a pu mettre le nom de Harry dans la coupe de feu, on soupçonne plusieurs personnages sans réellement avoir de preuves. De fausses ou vraies pistes sont données par la pensine de Dumbledore, ce qui nous perd davantage. Une personne veut du mal à Harry, mais qui ? On devient réticent envers chaque personnage un peu louche… de peur de tomber sur un partisan de Voldemort.

Par rapport au film, on a beaucoup plus de détails sur les cours que suivent les sorciers à Poudlard, notamment avec les cours de divination ou d’Hagrid et ses créatures magiques. Mis à part le cours des sortilèges impardonnables de Maugrey Fol Oeil (le plus important je le reconnais), les scènes de cours se font rares dans le film. C’est plaisant parfois de marquer une pause dans le tournoi et de ne pas oublier qu’on se trouve dans une école de magie.

Harry reste fidèle à lui-même, plein de générosité ; celui-ci n’hésite pas à aider ses amis voire même des personnes avec qui il n’a pas d’affinité ; j’aime beaucoup cet esprit de solidarité. J.K Rowling fait souvent passer de jolis messages par le biais de ses personnages.

« Ne jamais avoir honte […]. Il y en a toujours qui et reprocheront quelque chose, mais ils ne valent pas la peine qu’on y fasse attention. » Hagrid

 

DSC_0179

Par rapport aux trois épreuves du tournoi des trois sorciers, les émotions d’Harry sont beaucoup plus mises en avant par rapport au film. En effet, on sent l’angoisse envahir le jeune homme ; pour la deuxième épreuve, il parait totalement désespéré de ne pas trouver un moyen pour respirer sous l’eau, cela dure vraiment jusqu’à la dernière seconde. Je pense avoir un seul regret dans ce quatrième tome : étant donné la venue d’élèves de deux autres écoles de magie, j’aurais souhaité un plus grand rapprochement, surtout entre les quatre élèves du tournoi. Leur relation était un peu trop compétitive à mon goût même si je comprends bien que la coupe est seulement pour l’un entre eux.

Ayant seulement vu le film, certaines questions demeuraient sans réponses. Par exemple, étant donné que Barty Croupton Junior est envoyé à Azkaban par son propre père, comme est-ce possible que ce dernier revienne vers Voldemort ? Le film manque d’explications mais fort heureusement, tout est révélé dans le livre. Le véritacerum de Rogue permet de dévoiler toute la vérité au grand jour.

Comme dans le film, la mort de Cédric est brutale et inattendue, bien que son destin ne m’était pas inconnu. Le retour du seigneur des ténèbres à la fin nous trouble un peu, on comprend qu’il est plus puissant que jamais et que son armée va très vite s’agrandir. Le final de la coupe de feu annonce un cinquième tome des plus sombre et angoissant.

« Nous ne pourrons le combattre qu’en montrant une détermination tout aussi puissante, fondée sur l’amitié et la confiance. » Dumbledore

DSC_0173
Note : 18,5/20

 

Harry Potter et la coupe de feu est sans doute le meilleur des quatre premiers tomes pour moi et bien évidemment j’ai plus que hâte de lire la suite de la saga.

Barbouille 🙂

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s