La tresse de Laetitia Colombani

IMG_20170827_234100_135

 

Cet été, un ami nous a offert à ma mère et moi ce joli ouvrage de Laetitia Colombani. Ce dernier m’a tout de suite donné envie et il est passé pratiquement devant tous les autres livres de ma pile à lire. Peu de temps avant que je le lise, ma mère n’en a fait qu’une bouché et a beaucoup aimé.

C’est donc sur ma dernière semaine de vacances d’été que je me suis plongée dans cette jolie tresse.

 

DSC_0009

 

  • Année de sortie: 2017
  • Thèmes : Littérature Française – Femmes – Cancer – Condition de la femme – Inde – Italie
  • Edition : Roman Grasset
  • 222 pages en poche
  • Prix : 18€ (grand format)
  • Apprécié pour son écriture, ses personnages, son scénario, son originalité et sa pédagogie

 

DSC_0021

Avec La tresse, j’ai parcouru trois pays à la culture totalement opposées : l’Inde avec Smita, la Sicile avec Giulia et le Canada avec Sarah. J’ai beaucoup aimé la détermination et la force mentale & physique de ces trois femmes ; chacune lutte contre une tragédie : la vie d’intouchable, le cancer, la faillite d’une entreprise familiale. J’ai trouvé ce livre très poignant et pour cause il est très terre à terre ; je veux dire par là que, ce qui arrive à ces femmes est la triste réalité du monde et de la vie ainsi cela nous atteint ainsi beaucoup plus.

 

DSC_0008

 

Mon avis :

Laetitia Colombani a une écriture très fluide et légère qui nous permet de lire ces lignes sans s’écrouler devant une telle misère de vie. Son récit est dur et doux à la fois.

Le fait de jongler entre l’histoire de ces trois femmes a engendré beaucoup d’addictivité ; en effet, à chaque fin de chapitre, j’étais heureuse de basculer avec la suivante mais triste aussi de laisser la précédente : c’est pourquoi que j’ai lu la fin d’une traite car l’idée d’attendre pour connaître le destin de chacune d’entre elle m’était insupportable. De plus, on veut vite arriver à la fin pour savoir le lien entre ces trois femmes fortes et pleines d’espoir. Le suspense fait donc parti pour moi des points forts de ce livre.

« Ils ne savaient pas que c’était impossible alors ils l’ont fait. »

Au niveau des trois histoires, je me suis beaucoup attachée à celle de l’Indienne et de la Canadienne à contrario de la Sicilienne, j’ai été peut-être moins touchée par son histoire. Par contre, bien que l’histoire de la Dalit (intouchable) soit très dure du début à la fin, son univers m’a fasciné. Un livre uniquement sur une histoire d’intouchable ne m’aurait pas dérangé. En tout cas, je pense que la vie de Smita est celle qui m’a le plus touchée.

Au sujet de la fin… j’ai été agréablement surprise. Comme on s’y attend, le destin de ces trois femmes est donc bien lié et comment !  Après m’être posée beaucoup de questions sur le titre, j’ai enfin pu comprendre sa signification et je dois dire chapeau à Laetitia Colombani car leurs histoires sont reliées de manière authentique. La façon dont l’auteure explique le lien entre ces trois femmes est magnifique, elle nous donne une jolie leçon d’humanité. Je pense que ce livre est une bonne façon de relativiser sur notre situation.

 

DSC_0029

 

Ma note : 18,5/20

 

La tresse est un coup de cœur.

Madame Colombani, j’attends un second tome avec impatience.

Barbouille 🙂

Publicités

2 réflexions sur “La tresse de Laetitia Colombani

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s